Auxiliaire de Vie Sociale

Description du métier

L’auxiliaire de vie sociale accompagne la personne dépendante et sa famille sur plusieurs aspects,  car Vieillir à domicile est désormais un critère de bien-être pour les seniors. 

  • Il veille au bien-être de cette dernière :L’assistant de vie sociale apporte des soins complémentaires à ceux des professionnels de santé. Il veille à la sécurité de la personne lors de ses déplacements, à son hygiène, à la bonne prise des repas et des médicaments…
  • Il apporte son aide pour gérer l’intendance : L’assistant de vie sociale assure l’entretien ménager du lieu de vie et apporte son aide pour les courses et la préparation des repas.
  • Il accompagne la personne dans sa vie sociale et relationnelle : L’assistant de vie sociale favorise son autonomie et le sort de l’isolement. Il peut gérer l’emploi du temps de la personne, pour les rendez-vous et les loisirs. Il peut proposer des activités afin de faire travailler les capacités motrices et cognitives de la personne.
  • Il apporte son soutien à l’aidant familial puisqu’il prend le relais pour les tâches quotidiennes. L’assistant de vie sociale assure la communication entre la personne accompagnée, ses proches, et les professionnels de santé. Son rôle est donc crucial.

Voici les principaux avantages à le faire :

  • Spécialisation dans l’accompagnement des personnes : Les formations pour devenir auxiliaire de vie permettent d’acquérir des compétences spécifiques dans l’accompagnement et les soins aux personnes dépendantes.
  • Acquisition de connaissances approfondies : Ces formations offrent une base solide de connaissances médicales, psychologiques et pratiques nécessaires pour exercer ce métier avec professionnalisme et efficacité.
  • Alternance pratique et théorique : La combinaison de périodes de formation théorique et de stages pratiques permet aux apprenants de développer des compétences concrètes tout en intégrant les réalités du métier sur le terrain.
  • Accompagnement personnalisé : Les formations offrent un encadrement et un suivi individualisés, permettant aux apprenants de progresser à leur rythme et de bénéficier d’un soutien adapté.
  • Reconnaissance professionnelle : Les formations reconnues par l’État et les employeurs du secteur offrent une légitimité et une crédibilité sur le marché du travail en tant qu’auxiliaire de vie.
  • Perspectives d’emploi : En raison du vieillissement de la population, la demande d’auxiliaires de vie est en constante augmentation, offrant ainsi de nombreuses opportunités professionnelles.
  • Évolution de carrière : Les formations offrent également des possibilités d’évolution de carrière, que ce soit par le biais de spécialisations, de formations complémentaires ou de promotions vers des postes de responsabilité.

DEVENIR AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE EN BREF

Ce métier requiert;

  • Capacités d’adaptation 
  • Capacité d’organisation.
  • Bonne capacité d’écoute et de compassion
  • Respect des choix de vie et la dignité . 
  • Bon sens de professionnalisme. 



Pour être admis à la formation d’auxiliaire de vie sociale  il faut avoir un BEPC

Durée: 12 mois

   Voici cinq objectifs principaux typiques de la formation auxiliaire de vie sociale :

  1. Soins aux personnes vulnérables : Acquérir les compétences pour prendre soin des personnes âgées, des personnes handicapées ou des personnes en situation de dépendance, en leur fournissant une assistance quotidienne et un soutien émotionnel.

  2. Communication et relation d’aide : Apprendre à communiquer efficacement avec les bénéficiaires, à créer des liens de confiance et à apporter un soutien psychologique dans leur quotidien.

  3. Connaissances médicales de base : Comprendre les besoins de santé spécifiques des personnes assistées, être capable de gérer des situations d’urgence et de suivre les prescriptions médicales sous supervision.

  4. Autonomie et inclusion : Encourager l’autonomie des bénéficiaires et promouvoir leur inclusion sociale en les accompagnant dans leurs activités quotidiennes et leurs interactions sociales.

  5. Respect des droits et de la dignité : Apprendre à respecter les droits et la dignité des bénéficiaires, en assurant leur bien-être physique et moral tout en maintenant la confidentialité de leurs informations.

Ces objectifs visent à former des auxiliaires de vie sociale compétents et bienveillants, capables de contribuer au bien-être et à la qualité de vie des personnes nécessitant une assistance et un accompagnement dans leur vie quotidienne.

  • Puériculture
  • pharmacologie générales
  • Sémiologie générale
  • Anatomie physiologique
  • Maladies infectieuses
  • Informatique bureautique
  • Communication et vie social
  • Nutrition et diététique
  • stage en milieu Hospitalier
  • Gériatrie/gérontologie
  • Soins infirmiers
  • Psychologie générale
  • Kinésithérapie
  • Insertion vie social et déontologie
  • Maladies infantiles
  • anglais
  • législation
  • Stage en officine/structure spécialisée

   

Après avoir suivi une formation en tant qu’auxiliaire de vie sociale, vous pouvez accéder à divers débouchés professionnels dans le domaine de l’aide à la personne. Voici quelques exemples de débouchés possibles :

  1. Auxiliaire de vie à domicile : Travailler auprès de personnes âgées, de personnes handicapées ou de personnes en situation de dépendance à leur domicile, en leur fournissant une assistance quotidienne, en les aidant avec les tâches domestiques et en leur offrant un soutien émotionnel.

  2. Aide-soignant : Travailler dans des établissements de soins tels que des maisons de retraite, des centres de soins de longue durée ou des services de soins à domicile, en apportant un soutien aux résidents dans leurs activités quotidiennes et en collaborant avec le personnel infirmier.

  3. Accompagnateur social : Travailler dans des associations ou des organismes sociaux, en accompagnant des personnes en situation de vulnérabilité dans leurs démarches administratives, leurs sorties, et en les aidant à s’intégrer socialement.

  4. Assistant de vie scolaire : Travailler dans les établissements scolaires en apportant un soutien individuel aux élèves en situation de handicap pour faciliter leur intégration et leur réussite scolaire.

  5. Aide à domicile spécialisée : Se spécialiser dans l’aide aux personnes atteintes de maladies spécifiques, telles que la maladie d’Alzheimer, le handicap mental ou physique, en apportant des soins adaptés et une assistance personnalisée.

  6. Assistant familial : Travailler en tant qu’accueillant familial pour des enfants en situation de placement familial, en leur offrant un environnement familial chaleureux et sécurisé.

  7. Assistant maternel : Travailler en tant qu’accueillant familial pour des enfants en bas âge, en leur fournissant des soins et une éducation de base dans un cadre familial.

  8. Aide à la réinsertion sociale : Travailler avec des personnes en difficulté sociale ou en situation de précarité, en les aidant à retrouver une certaine autonomie et en les accompagnant vers une réinsertion sociale réussie.

Ces débouchés offrent une diversité d’opportunités pour les auxiliaires de vie sociale, et les possibilités peuvent varier en fonction de la région géographique, des qualifications individuelles et des besoins du marché du travail.

FCFA 350000 ANNEE
    REPARTITION
  • Inscription: 30 000 FCFA
  • 1er Tranche : 150 000 FCFA
  • 2e Tranche : 100 000 FCFA
  • 3e Tranche : 100 000 FCFA
New

Le patrimoine de l'instruction!

L’institut de formation professionnelle CAMI la reference en matière de formation pratique à l’ouest du cameroun

Formulaire de demande d'admission

Inscrivez vous maintenant pour commencer votre magnifique formation  dans notre institut de formation professionnelle CAMI.

Plan de localisation l'institut CAMI

Besoin d'aide,?
Scan the code